Team225 Dot Net Publishing  Editions

Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama, a annoncé à travers une déclaration lu ce mercredi 17 juillet à son cabinet, la suspension de Séry Sylvain, et Irène Assa Viera, respectivement Président du Conseil d’Administration et Directrice générale du Bureau Ivoirien des Droits d’Auteurs ( BURIDA).

Cette suspension fait suite aux tensions persistantes au sein de la maison des artistes depuis quelques mois.

Sans s’étaler sur les réels motifs, cette décision du ministre de la culture intervient après l’audit commandité par l’Inspection Générale d’État (IGE) dont le rapport général et la synthèse du rapport lui a été remis le vendredi dernier.

Continuant, le Ministre a invité le Conseil d’administration à procéder à la désignation d’un nouveau président en son sein. Apkatou Serges , Directeur Juridique du BURIDA à été nommé Directeur Général par intérim. Pendant son interim, il devra gérer les affaires courantes du. Les comptes du BURIDA ont quant à eux été mis sous scellé.

« En exécution de la décision de suspension du PCA et de la Directrice générale, toutes les perceptions et collectes de droits d’auteurs et de droits voisins sont suspendues. Cette mesure de suspension sera levée une fois les nouveaux organes du installés » a t-il précisé.

Le Ministre à également assuré de prendre toutes les dispositions urgentes pour la continuité régulière de la société.

Il a par ailleurs, invité les artistes et les sociétaires du BURIDA au calme et à la cohésion pour sauvegarder les acquis et les avancées de leur maison commune.

Cette décision mettra sûrement fin au « bras de fer » engagé entre le ministère et le collectif des artistes qui réclamait le départ des dirigeants de cette structure à l’issu de quelques dysfonctionnement constatés dans sa gestion.

PR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.